Livraison gratuite à partir de 30 €
Produits neutres pour le climat
Equitable & en partenariat

Press

Bienvenue dans l'espace presse de VAUDE

Dans la rubrique presse, nous mettons à votre disposition du visuel et des textes actuels concernant la marque VAUDE. N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez recevoir d’autres images et informations pour la rédaction de vos sujets.

Pour toute demande et si vous souhaitez être ajouté à notre liste de diffusion presse, merci de vous adresser à une des personnes listées plus loin.

Shuksan et Miskanti Fleece Jacket : moins de microplastiques grâce à un tissu polaire biodégradable

Une polaire « verte » pour une eau propre

Dans sa collection Hiver 2019/2020, VAUDE présente d’autres produits fabriqués dans un tissu polaire dont la face intérieure rugueuse se compose de fibres biodégradables. Avec la polaire Miskanti Fleece dédiée aux randonneurs et la polaire Shuksan Fleece dédiée aux sportifs, c’est une innovation textile écologique qui entre dans la fabrication en série et apporte ainsi une solution au problème des microplastiques libérés lors du lavage – une bonne quarantaine d’années après l’introduction du tissu polaire sur le marché outdoor.

Le premier tissu polaire biodégradable en fibres de bois a vu le jour pour la collection Green Shape Core, la collection visionnaire de l’enseigne VAUDE, et fut présenté au public en exclusivité dans le cadre du salon spécialisé Performance Days de Munich à l’automne 2017. Le tissu s’est vu immédiatement récompensé par le prix Eco Performance Award du salon. Entreprise pionnière dans le domaine du développement durable, VAUDE a conçu ce tissu polaire à base de fibres de bois en collaboration avec le fournisseur italien de tissus Pontetorto en 2017, et intègre d’ores et déjà cette exclusivité mondiale dans la collection Hiver 2018/2019.

Du bois pour les vêtements. Pour lutter contre les microplastiques dans la mer.

Sa particularité réside dans sa construction. La face extérieure lisse est intégralement fabriquée en polyester (recyclé). La face intérieure rugueuse du tissu à mailles ne se compose pas de polyester (contrairement au tissu polaire classique), mais de fibres 100 % cellulose de bois. Ces fibres sont biodégradables, y compris dans l’eau de mer ! Ainsi, si d’infimes peluches se détachent de la face rugueuse lors du lavage, elles se décomposent entièrement dans un délai de 90 jours, quel que soit l’environnement, et ne mettent ainsi pas en danger les êtres vivants.

Le tissu combine tous les avantages d’une fonctionnalité élevée à la démarche environnementale, la fibre fonctionnelle naturelle offrant d’excellentes propriétés de régulation climatique et d’évacuation de l’humidité. Extrêmement agréable au contact de la peau, il convient également parfaitement aux personnes allergiques. La partie intérieure douce à haute concentration de fibres est très chaude, ne gratte pas et se révèle douce au contact de la peau. Son effet antibactérien va faire bondir le cœur de tout sportif : contrairement au polyester, les odeurs de transpiration sont réduites à la portion congrue, ce qui permet de nettoyer la polaire moins souvent.

La veste Miskanti Fleece Jacket est composée à 29 % de Lyocell (Tencel®) sur la partie intérieure, et à 71 % de polyester sur la partie extérieure, et se prête ainsi à un large panel d’applications pour toutes les activités outdoor. La polaire à capuche douillette se porte au quotidien et pour les loisirs.

La veste Shuksan Fleece Jacket, également munie d’une capuche, est composée en grande partie de Lyocell à 60 %, mais affiche une plus grande résistance dans sa construction. La partie extérieure lisse est composée d’un mélange de polyamide recyclé (25 %), de polyester (10 %) et d’une faible part d’élasthane. Ce stretch performance est particulièrement apprécié lors des activités de sport de montagne intensives, comme la randonnée à ski ou l’escalade.

Le pantalon Women’s Back Bowl Fleece Pants est le choix idéal quand il s’agit d’avoir bien chaud en-dessous. Ce pantalon ne se contente pas d’apporter plus de chaleur sous un pantalon hardshell, mais offre en plus confort et souplesse grâce à sa coupe trois-quarts, sans occasionner de points de pression dans la chaussure de ski. La combinaison de polaire chaude et moelleuse Tencel® au niveau des fessiers et de polaire en stretch performance au niveau des jambes et des hanches garantit une tenue et un confort exceptionnels.

Sur tous les textiles, le label Green Shape de VAUDE est garant d’un produit fonctionnel et écologique fabriqué à partir de matériaux durables. Les vestes Miskanti Fleece Jacket et Shuksan Fleece Jacket seront disponibles en version hommes et femmes dans le commerce spécialisé à partir de l’automne 2019.

Projet de recherche portant sur les microplastiques textiles

Depuis 2017, VAUDE s’implique dans le projet de recherche TextileMission en tant que partenaire de projet et participe à d’autres études visant à éviter les microplastiques textiles. 

Antje von Dewitz, directrice générale de VAUDE décrit la genèse de ce projet : « La pollution plastique de l’environnement constitue un problème mondial urgent qui génère des conséquences catastrophiques et visibles pour les océans du monde entier ». « En collaboration avec nos partenaires de l’industrie textile, nous souhaitons contribuer à la résolution de ce problème et sommes heureux de pouvoir utiliser pour la première fois une matière polaire biodégradable. Nous poursuivrons dans les années à venir nos recherches intensives visant à éliminer les microplastiques de l’environnement ».

Plus d’informations sur l’initiative de VAUDE pour lutter contre les microplastiques

De la polaire à base de bois, comment est-ce possible ?

 

Présence de microplastiques dans les océans :

Les particules de microplastiques provenant de sources très variées nuisent à l’environnement, sont rejetées dans les fleuves, les lacs et les océans et s’accumulent dans la faune marine qui est ensuite consommée. C’est ainsi que le corps humain absorbe des microplastiques nocifs. Pour limiter cette pollution, il convient d’éviter les déchets plastiques. Ceci vaut pour les sacs et les bouteilles, mais également pour les vêtements en fibres synthétiques, qui sont également sources de pollution. Lors du lavage de ces vêtements (pulls en polaire par exemple), des particules de microplastiques se détachent des faces rugueuses. Ces particules d’un diamètre inférieur à 5 mm ne sont que partiellement filtrées par les stations d’épuration actuelles et sont ainsi rejetées dans l’environnement.

Chiffres et faits clés autour des microplastiques dans la mer

Presse Contact Siège social